JE SUIS INVISIBLE

Du 27 au 29 Février, à 20h
Ouverture des portes à 19h45

La Fabrique Abrupte
De et par Jules Poulain-Plissonneau

DURÉE : 1H
ÂGE : à partir de 10 ans

«Je suis invisible» est une plongée dans la quête d'invisibilité d'un personnage. Ce comédien/chercheur nous invite à découvrir avec lui l'essence de l'invisible à travers différentes expériences éprouvées en direct sur scène. Le silence, le vide, le caché, sont autant d'espaces qui seront explorés, traversés, éprouvés sur scène et dans les imaginaires. Mais pas que. Car derrière le personnage se cache l'auteur, qui se questionne sur le théâtre, sur ses souvenirs et sur ce qui l'a poussé à devenir acteur. Ce spectacle porte un regard léger sur la relation interne entre l'homme, l'auteur et le personnage tout en traitant avec poésie et humour les questionnements métaphysiques qu'entraîne la recherche de l'invisibilité.

 

 

JULES POULAIN-PLISSONNEAU

En 2011 j'intègre la Scène sur Saône à Lyon dans laquelle je me forme au théâtre classique et contemporain ainsi qu'au clown et au théâtre burlesque au cours de mon année de Fraco (Formation Réservée à l'Acteur Comique et au Clown). Tout juste sorti de l'école, je créé la compagnie La Fabrique Abrupte accompagné de treize de mes camarades de classe avec lesquels je tourne différent spectacles comme L'Interview de Johnny Welsh ou Reserve et Dépendance. Nous créons également le Festival du Marquis en Savoie, nous permettant de proposer des créations annuelles et de programmer des spectacles reflétant notre vision du théâtre et du spectacle vivant.
En parallèle, je me forme au théâtre physique auprès de Lionel Ménard, Anke Gerber, Tony de Maeyer et Oliver Pollak, je m'aguerris au mime corporel dramatique avec Oliver Pollak pendant deux mois et travaille comme assistant metteur en scène avec la Compagnie Mangano-Massip sur le spectacle Rémanence, au Fil du Mythe.... . Je continue ensuite à me former auprès de différentes compagnies : en novembre 2017, j'effectue un stage avec Yves Hunstadt et Eve Bonfanti de la Fabrique Imaginaire, en mai 2018 avec Nancy Rusek et Eric de Sarria de la Compagnie Philippe Genty, et en août 2018 je participe au Stage International de Commedia dell'Arte donné par Antonio Fava à Reggio Emilia, Italie.
En 2019 j'intègre la compagnie de théâtre de rue Les Arts Oseurs à l'occasion d'une reprise de rôle dans le spectacle Les Tondues, tournant à travers la France et je retrouve la compagnie Mangano-Massip en tant que comédien sur leur nouvelle création Alice in the Wonderbox.

 

 

LA FABRIQUE ABRUPTE

La Fabrique Abrupte, compagnie fondée en Mars 2015, crée, produit et diffuse des spectacles de théâtre. A ce jour, la compagnie propose une dizaine de spectacles aux registres allant du théâtre contemporain au théâtre clownesque. Ces spectacles sont programmés dans les réseaux de théâtre en Rhône-Alpes, mais également dans les départements environnants (Loire, Saône et Loire, Drôme et Savoie).
Parallèlement aux activités de mise en scène et de jeu, les membres de la compagnie s'investissent dans d'autres sphères. Certains d'entre eux animent des ateliers théâtre en MJC, d'autres sont à l'initiative de web séries, d'autres encore sont intervenants dans l'École qui les a formés, la Scène-sur-Saône. La compagnie est extrêmement sensible à ces différents engagements liés à la transmission des connaissances et à la formation sur le territoire dans lequel ils s'inscrivent.
Depuis peu, la Fabrique Abrupte est propriétaire d'un chapiteau, ce qui donne à la compagnie les moyens de diffuser ses créations en autonomie. La compagnie rêve de se produire là où on ne s'attend pas à voir du théâtre, là où l’on n’a pas forcément accès à du théâtre... là où elle peut monter son chapiteau et y accueillir un public curieux.
L'un des temps fort de la compagnie est le Festival du Marquis. Ce Festival, qui a lieu en Savoie depuis 2015, réunit chaque année les comédiens. C'est aussi l'occasion d'affirmer leur souhait d'être acteur tant sur un plateau que sur un territoire. La Fabrique Abrupte tient profondément à pérenniser son activité de théâtre et de médiation, parce qu'il n'y a pas de théâtre sans spectateurs et pas de spectateurs sans un théâtre prêt à les rencontrer.