SELECTION CULTURE du 24 juin 2020

Comme toutes les semaines tant que nous sommes séparés, un peu de culture chez vous, et pour vous…

D’abord, un peu des ateliers de l’Annexe, par notre équipe :

Sylvain Menard, artiste de la Cie Jetzt, professeur de Théâtre enfants et des stages marionnettes à L’Annexe, vous lit aujourd’hui un conte pour enfants pas sages de Jacques Prévert : L’Autruche.
Dans les précédents podcasts vous pourrez entendre des extraits choisis du Journal d’un corps de Daniel Pennac.

 

Pour s’y retrouver parmi la quantité de propositions mises à disposition sur le Web, l’équipe de L’Annexe sélectionne aussi chaque semaine pour vous plusieurs perles culturelles.

A regarder – Notre sélection de spectacles disponibles gratuitement en version intégrale cette semaine :

« La Fuite ! » de Mikhaïl Boulgakov par Macha Makeïef

Boulgakov, maître du comique et du fantastique, écrit pour le théâtre une comédie, mystique, profonde, drôle, hallucinée.
Vaudeville frénétique sur l’exil et la défaite, sur les existences prises dans la folie de la révolution russe. Fil rouge du jeu et du destin. La débâcle et le chaos y sont magnifiés par la drôlerie et l’excentricité de personnages de haut-vol. Très proche du Maître et Marguerite, La Fuite !, pièce alerte au style brillant et insolent, ne sera jamais jouée du vivant de son auteur, victime visionnaire de la censure et de l’arbitraire staliniens. En montant La Fuite ! Macha Makeïeff plonge dans son histoire familiale et sa rêverie d’enfance, dans une Histoire collective que l’exil ne cesse de traverser. Un spectacle d’images, de musique et d’étonnements, vaudeville entre mélancolie, fantaisie et humour ! / Pour découvrir le spectacle

 

« La Figure de l’érosion » de Nathalie Pernette

« Après la création de « La figure du gisant » à l’abbaye de Cluny et « La figure du baiser » au domaine du Palais-Royal, Monuments en mouvement et Nathalie Pernette finalisent la construction du triptyque Une pierre presque immobile et présentent « La figure de l’érosion » au Panthéon les 11 et 12 mai 2019. Un moment propice à la rêverie et à la contemplation ; une lente évolution en mouvement pour une seule hypothèse finale : la disparition. »

Pour découvrir le spectacle

 

 

 

A écouter – Notre selection de Poadcast audios culturels disponibles cette semaine :

Les Conférences et débats du Musée de l’immigration en podcast

Le Musée du Palais de la porte dirée organisme régulièrement des conférences et des débats qui interrogent l’histoire de l’immigration et cherchent à éclairer l’actualité des migrations. Retrouvez ici l’ensemble des podcasts de ces cycle, et notamment très intéressant cycle « Quand l’immigration fait débat « , organisé de juin 2015 à avril 2018 : 16 débats d’actualités avec des spécialistes – universitaires, historiens et journalistes – qui proposent des clés de compréhension pour appréhender les enjeux actuels liés à l’immigration.

Pour découvrir le podcast

Pour les plus petits : Des histoire en musique, par Elodie Fondacci (à partir de 3 ans)

Élodie Fondacci conte ici, dans des épisodes de cinq à dix minutes, les histoires traditionnelles sur fond de musique classique. On peut commencer par Le Carnaval des animaux, où, en cinq épisodes, on se demande à qui diable peut appartenir l’œuf tombé sur le museau du lion, le roi des animaux… À la poule ? La tortue ? Drôle et inventif, le récit est rythmé par la majestueuse musique de Camille Saint-Saëns. Il faut saluer les interprétations hilarantes d’Élodie Fondacci et sa voix qui captive l’attention. S’en suivent La Belle au bois dormant et le terrifiant (mais pas trop, rassurez-vous) Lac des cygnes, tous deux sur la musique de Piotr Tchaïkovski, Le Petit Poucet, sur celle de Modeste Moussorgsky, ou encore Raiponce ou Casse-Noisette. Féerique et parfait pour que les plus petits s’évadent sans bouger de leur chambre. / Pour découvrir le podcast

« Jerry dans l’île » de Jack London

 » Quelles sont vos premières lectures, vos lectures d’enfance ? C’est la question posée par la réalisatrice Marguerite Gateau à trente comédiens en 1988. Cette collection toute simple a un double mérite : Elle s’entend comme une série de rencontres avec des comédiens et comédiennes que nous aimons ou avons aimés, dont les voix nous ravissent. Et elle nous replonge dans nos propres souvenirs de lectures. S’il existe une mémoire collective, c’est peut-être celle de l’enfance, constituée de toute une littérature transmise de génération en génération. Et l’on s’étonnera d’entendre parler d’une époque où l’on se cachait pour lire, le soir, sous les couvertures. La lampe électrique est l’héroïne de cette collection qui s’entend aussi comme la trace d’une pratique et d’une époque, celle où l’on cherchait tout dans les livres. Cette collection s’adresse aux adultes nostalgiques et aux enfants en quête de belles histoires. La collection sera suivie en fin d’été par une série de lectures de contes d’Oscar Wilde et de contes du monde entier. « / Pour découvrir le podcast

Mais aussi … Les Spectacles à L’Annexe reprennent !
Nous sommes heureux de pouvoir vous présenter la Saison Automne 2020

Les Spectacles à L’Annexe reprennent !
Nous sommes heureux de pouvoir vous présenter la Saison Automne 2020

Découvrir la Programmation d’Automne 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *