A L’est du soleil, à l’ouest de la Lune

La Boite à Contes : A l'Est du Soleil, à l'Ouest de la Lune

Le 17 octobre 2020, 17H
Ouverture des portes à 16h45

Par La Compagnie JETZT
Texte Norvégien inspiré de Peter Christen Asbjørnsen
Adaptation de Pierre Chochoy-Jarret
Mise en Scène de Déborah BANOUN
Avec Stefania Carmen Misaila

DURÉE : 1h
ÂGE : à partir de 7 ans

La boite à Contes, proposée par la Cie JETZT, compose une variation dramatique-humoristique-poétique-farfelue des contes traditionnels.
Un exercice de style, hommage aux conteurs, aux acteurs, aux funambules des mots, aux acrobates du style, aux théâtre d’objets. Aux artistes de la paroles et du mouvement.

« Une jeune femme joue dans la neige. Un soir de tempête, elle se retrouve face à un grand ours blanc qui lui demande poliment sa main... L'amour, aussi puissant soit-il, peut être une bataille sans répit. Un parcours initiatique porté par le souffle subtil et puissant d'une comédienne intense qui réveille les héros qui sommeillent en nous et qui nous rappelle que le bonheur, ça s'apprend ! »

Dossier Artistique / Dossier de Presse

Pour Réserver, sélectionnez le Pass Culture, le Pass Culture Soirée, ou le Pass Culture Famille

Crédit photo : Kay Niels

Compagnie JETZT

Créée en 1998, JETZT est une troupe d’acteurs pluridisciplinaire. Implantée sur le territoire de la Seine Saint Denis depuis Août 2007, la direction artistique est assurée depuis 2010 par Déborah Banoun.

Les objectifs de la compagnie sont :
· Proposer des spectacles ou l’acteur est au centre et la scénographie au service du projet dramaturgique.
· Privilégier les auteurs contemporains,
· Défendre un théâtre intelligent, provocateur, décalé, populaire.
· Fabriquer des projets In Situ.
Depuis 2007, JETZT développe des actions pédagogiques sur le territoire du 93, notamment sur les collèges et lycée de Romainville en partenariat avec la ville. JETZT, collabore avec Arcadi et Raviv (Réseau des Arts Vivants affilié à la Maison des Réseaux) sur les projets de mutualisation de compétences en Ile-de-France. Elle a bénéficié en 2017 d’un DLA avec la F.O.L 93. Elle est membre du réseaux ACTES-IF depuis 2017 dans le cadre de son activité avec son lieu intermédiaire L’ANNEXE.

En septembre 2016, JETZT continue son implantation territoriale en ouvrant son lieu culturel et citoyen. Basé sur le principe de l’Économie Sociale et Solidaire et autour de la gouvernance participative, l’Annexe est un lieu intimiste d’expérimentation et de fabrique avec une programmation culturelle toute l’année, ainsi que des ateliers à destination des adultes et des enfants.

Stefania Carmen MISAILA

Après des études sur la culture des États-Unis, elle décide de se consacrer à sa passion du théâtre. Diplômée en 2015 d’une licence de Jeu de l’Acteur et Arts du Spectacle a l’Université Babeş-Bolyai de Cluj-Napoca, elle entre comme comédienne dans la troupe du Théâtre Municipal Aureliu Manea de Turda. Elle y joue sous la direction de nombreux metteurs en scène, notamment Mihai Măniuțiu, directeur du Théâtre National Lucian Blaga de Cluj-Napoca. Cette rencontre lui permet d’être engagée, en 2015, comme comédienne/danseuse dans le spectacle La Ordin, Fuhrer! avec Maia Morgenstern, mis en scène par Mihai Măniuțiu et chorégraphié par Andrea Gavriliu. A la suite de ce spectacle, elle devient une collaboratrice importante des créations Măniuțiu / Gavriliu et participera a la création du spectacle Vertij en 2016 et à celle de Rambuku de Jon Fosse, en 2017. Ce dernier sera récompensé du prix IUNITER du Meilleur Spectacle.

Cette récompense lui ouvrira les portes des tournées nationales et internationales. Encouragée par la chorégraphe Andrea Gavriliu, elle est sélectionnée pour participer à Gala HOP, le plus grand concours organisée pour les jeunes acteurs et danseurs roumains. Elle s’y distingue dans une performance solo de théâtre-danse sur Hamlet de Shakespeare.
En parallèle de ses spectacles elle poursuit un master de Jeu de l’Acteur et Arts du Spectacle au cours duquel elle suit de nombreux stages de perfectionnement avec notamment Eugenio Barba (Odin Teatred), Jean-Lemaitre (Théâtre du Soleil), Carolyn Carlson et Stephan Perdekamp.

 

Déborah BANOUN

Déborah Banoun a une double formation. Elle se forme au cours Simon où elle obtient un 1er prix de comédie. Elle est aussi plasticienne formée à L’École Nationale Supérieur des Beaux-Arts de Paris ou elle obtient son diplôme de 1er cycle en tant que peintre. Riche de ces expériences elle souhaite s’orienter vers la mise en scène. Afin d’asseoir ses connaissances, elle rentre comme stagiaire assistante à la Comédie Française. Elle y rencontre Jean Michel Ribes avec qui elle travaille d’abord en tant qu’assistante à la mise en scène de 2000 à 2001, puis comme collaboratrice artistique de direction au Théâtre du Rond-Point de 2001 à 2005. Elle y rencontre également de nombreux auteurs et metteurs en scène avec lesquels elle collabore, dont William Mesguich, Lionel Spycher, Mohamed Rouabhi, Samuel Benchettrit…
En 2005 elle est l’une des collaboratrices artistiques de la Cie JETZT. Elle y crée en partenariat avec des metteurs en scène et des auteurs notamment pour Carnets en Marges avec Nicolas Liautard (2005/06), Fitness avec Jacques De Decker, 7 pieds sous terre avec Lise Martin, créé au Théâtre de la Vieille Grille (2007/08), Kiss db ou l’histoire d’une mort sans fin avec Elise Mc Leod et Lise Martin au Théâtre Essaïon (2009/10). En 2012, elle collabore avec Eric Ruff de la Comédie française sur Peer Gynt , qui se jouera au Grand Palais. Etudiante en Master 2 de mise en scène et dramaturgie à Nanterre, elle travaille sous la direction de David Lescot, François Rancillac, Daniel Jeannneteau, avant de sortir major de sa promotion. En 2012-2013, elle monte Scapin Projet, libre adaptation Des fourberies de Scapin de Molière et une maquette de Fiction d’Hiver de Noëlle Renaude, ses premières mises en scène qu’elle signe seule comme directrice artistique. En 2014, Déborah Banoun se lance dans l’écriture d’une série théâtrale, avec Anne Seiller, librement inspiré du Quai de Ouistreham de Florence Aubenas. Le Quai , comportera 5 épisodes de 45 minutes. Les deux premiers épisodes seront créés en 2014 au Théâtre de Belleville et à Gare au Théâtre et joués jusqu’en 2019 en intégralité au Théâtre 13 jardin.

En 2016 elle ouvre L’Annexe, fabrique culturelle à la gouvernance participative, à Romainville, en Seine Saint-Denis. Depuis, elle travaille à la création de deux nouvelles créations ; Yalla ! de Sonia Ristic (création 2021), et Grand conte pour enfants tristes (création 2022), un jeune public mêlant théâtre, illustrations et multimédia, dont est l’autrice. Animée par l’envie de relever des défis d’écriture, elle monte aussi en 2020 des projets de contes pour enfant et d’Apéro-Textes autour d’œuvres d’auteurs émergents contemporain.